Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 septembre 2020 6 26 /09 /septembre /2020 21:29

Coronavirus : douze points pour sortir de l’hypnose

 

 

1) Culpabilité et impunité des gouvernements contre innocence, surveillance et culpabilisation des populations

La crise du Coronavirus se caractérise depuis le début par une culpabilité et une impunité réelles des gouvernements et une criminalisation, une culpabilisation et des dommages économiques et psychologiques subis par la population.

C’est ce gouvernement et ceux qui l'ont précédé qui, depuis des années, ont détruit le système de santé (hôpitaux, maternités...), en mettant en danger les malades et les soignants, physiquement et psychologiquement, pour de l'argent. Ce sont les mêmes qui ont mis la planète à genoux, détruit les entreprises individuelles ou nationales, confié le monde aux banquiers et qui promeuvent un modèle suicidaire de société.

 

2) Corruption et incompétence des ministres et autorités de santé

Les ministres et autorités de santé du gouvernement Macron - Agnès Buzyn et son mari Yves Lévy - ont été mêlés depuis le début à des conflits d'intérêt financiers et des affaires de corruption entre l'Inserm, l’industrie pharmaceutique, le Ministère, les 11 vaccins obligatoires et les laboratoires. Ils ne possèdent pas les compétences ni l'éthique pour occuper de tels postes, pas plus que le Conseil Scientifique réuni autour du Coronavirus n’était composé des vrais experts français.

 

3) Culture en laboratoire des coronavirus à Wuhan contre pangolin et marché au poisson

Le Covid 19 est apparu officiellement en raison de la consommation par les humains du pangolin, animal sauvage, sur le marché de Wuhan, Chine, ville où se trouve un laboratoire mondialement connu où sont cultivés des coronavirus artificiels avec gènes de chauve-souris depuis le milieu des années 2010.

 

4) Diffamation et interdiction de l’hydroxychloroquine et de l’azitromicine du protocole du pr. Raoult

Les travaux chinois, et les résultats exceptionnels obtenus par le protocole du Professeur Raoult et son intervention intitulée "Covid, Fin de partie" auraient permis, dés le 18 mars, de juguler rapidement l'épidémie à moindre coût par l'Hydroxychloroquine, curieusement interdite en France dans les mois précédant le pandémie, et l'Azitromicine. Bien que parfaitement au courant, le gouvernement a "inexplicablement" refusé cette solution.

 

5) Menaces contre le Pr. Raoult, pots de vin des laboratoires Gilead et conflits d’intérêt à BFM

Des menaces de mort ont été proférées contre le Pr. Raoult par le CHU de Nantes qui a reçu plus de 500 000 euros entre autres de la part des laboratoires Gilead - déjà responsables avec les laboratoires Roche du Tamiflu et des dépenses inutiles et faramineuses contre la grippe H1N1 en 2009 - afin d’imposer le Remdesivir, antiviral jamais utilisé aux effets secondaires inconnus mais nécessairement lourds. Gilead possède d’importantes parts dans la chaîne privée BFM qui s’est distinguée par ses critiques incessantes contre l’Hydroxychloroquine. Une plainte est même déposée contre le Pr. Raoult alors que son protocole a sauvé des milliers de vie dans le monde.

 

6) Inutilité, nocivité et conséquences catastrophiques du confinement

Aucun épidémiologiste de renommée mondiale n'a jugé nécessaire le confinement mis en place après des prédictions mathématiques alarmantes du professeur anglais Ferguson, déjà coupable d'une telle erreur pour la grippe H1N1, prédictions invalidées par lui-même dés le lendemain. En revanche, les dépistages, l'isolement des personnes touchées ou des plus fragiles - et éventuellement les masques - prescrits par ces mêmes spécialistes ont été ignorés voire combattus par les "autorités" de santé citées plus haut. Aujourd’hui, les 30 000 morts du Covid ne dépassent pas ceux de la grippe annuelle classique nommée « Influenza ».

 

A lire absolument ou à regarder :

COVID : anatomie d’une crise sanitaire, l’analyse qui démystifie le discours officiel, de Jean-Dominique Michel, anthropologue de la santé, Editions HumenSciences, juin 2020

Y-a-t-il une erreur qu’ILS n’ont pas commise ? Covid-19 : L’union sacrée de l’incompétence et de l’arrogance, du Pr. Christian Perronne, Albin Michel, juin 2020

Les vidéo du Pr. Didier Raoult, dont son audition à l’assemblée nationale le 24 juin 2020 : https://www.youtube.com/watch?v=IzO9pjOELA0

 

 

 

7) Censures et sanctions contre la vérité scientifique et la liberté d’expression

Alors que le confinement faisait s’effondrer l'économie, malgré les aides publiques endettant plus endettant plus encore le pays, avec des conséquences physiques, psychologiques, sociale et de santé publique très importante à prévoir (dépendance ou abandon de l’état, incapacité à se soigner, isolement, perte de repères sociaux, dégradation du mode de vie et de la capacité de s’intégrer et d’agir individuellement et collectivement dans la société, tout en démultipliant l’utilisation, la puissance et la richesse des GAFA – Google, Apple, Facebook, Amazon) et que les libertés individuelles et collectives de la population étaient suspendues, avec des risques d'amendes lourdes et d'emprisonnement, les membres du gouvernement multipliaient les fausses informations, les contradictions, et laissaient mourir les personnes âgées dans les EHPAD en toute impunité. Entre 5000 (Pr. Raoult) et 20 000 morts (Pr Perrone) auraient pu être évités.

 

8) Obligation, inutilité et nocivité du port du masque

Une fois l'épidémie passée, et l'état d'urgence levé, on oblige au port des masques dont l'effet auto-intoxiquant sur le long terme est démontré, et on projette une seconde vague pourtant jamais observée. Depuis début juin, le nombre de personnes contaminées s’est élevé à 1000 à Marseille où on ne compte qu’un seul décès, une personne âgée avec des pathologies multiples où le rôle du Covid a été secondaire (Pr Raoult, 18 août 2020). Pourtant, on généralise le masque partout.

 

9)  Programme de recherche ruineux et voué à l’échec au profit des lobbies pharmaceutiques

On lance un programme de recherche au coût pharaonique pour un vaccin imposé au monde entier, hautement improbable concernant un virus mutant, avec des effets secondaires impossibles à évaluer, sachant que la vaccination entraîne une vulnérabilité accrue à d’autres agressions similaires, ainsi que l’a exprimé le Pr Raoult dans son audition devant l'Assemblée nationale en évoquant la dengue.

 

10) gestion du déconfinement par un cabinet privé ultralibéral liée à des services secrets étrangers

La gestion du déconfinement est assurée dès avril 2020 par la filiale française de Bain and Co., entreprise américaine spécialisée dans les licenciements économiques massifs, dirigée par une ancienne agent du Mossad, elle-même fille d'un général israélien.

 

11) Mise en place d’une surveillance totale

Une surveillance toujours accrue de la population, visant à devenir totale, est mise en place à travers la 5G par un décret passant fin mars outre les réserves de l'Autorité Française de la Santé et abolissant le devoir de consultation des élus locaux et des populations. Un filtrage et une censure des informations et débats remettant en question la version officielle du gouvernement sont mis en place par lui-même, YouTube et Facebook. L’exigence d’information, de justice et de vérité a été renommée « haine » et « complot » et la censure et la répression ont été rebaptisées « protection » par ceux là même qui ont aujourd’hui des milliers de morts sur la conscience pour avoir interdit l’hydroxychloroquine. La confusion et la contradiction des informations, le fait d’obliger à faire après le danger ce qu’il fallait faire avant, est une façon de faire peur à la population sans la protéger, puis de faire semblant de la protéger en la surveillant et en continuant de lui faire peur une fois le traumatisme et la confusion mentale installés.

12) Mise en place d’un gouvernement mondial annoncé ou dénoncé par des intellectuels de renommée mondiale

L'idée d'instaurer un gouvernement mondial autoritaire, aussi appelé Dictature scientifique, existe depuis la Seconde Guerre mondiale, promue entre autres par le prix Nobel Bertrand Russell, Aldous Huxley et Jacques Attali la reprenait dans un éditorial de L'Express en 2009, souhaitant qu'une nouvelle pandémie le permette avec une police mondiale et un impôt mondial. 

 

François-Marie Périer et un collectif grenoblois de lutte pour la liberté et la vérité sur la crise du Covid 19. fmperier@yahoo.fr

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de François-Marie Périer
  • : Un espace présentant mes activités et celles de la galerie-café cultures du monde La Vina: expositions, concerts, rencontres, essais, traductions, poésie, articles et reportages, conférences, carnets de voyages; photographie, culture,; réflexions...
  • Contact

Recherche

Liens